Le Ankh est un symbole très ancien utilisé à l’époque de l’Égypte antique. Présenté sous forme d’une croix surmontée d’un cercle, on lui attribue de nombreuses significations. Aujourd’hui, la croix de Ankh fait partie des symboles rastafari. Mais pour savoir pourquoi ces derniers y attachent autant d’importance, il faut remonter aux origines de ce symbole dans le temps et dans la croyance égyptienne.

 

La Signification de la croix d'Ankh - rastafarishop.fr

Les origines de la croix d’Ankh.

La première apparition de la croix d’Ankh dans la culture égyptienne n’a pas encore été déterminée avec exactitude. Selon certaines théories, celle-ci remonterait à l’époque de la première dynastie, soit entre l’an 3050 et 2613 avant Jésus-Christ. La croix de Ankh serait en fait un hiéroglyphe qui signifie « vie éternelle », d’où le fait qu’elle soit surnommée « croix de vie » ou « clé de vie ». D’autres théories ont également vu le jour quant à ce qu’elle désigne : nœud sur les tenues de cérémonie, boucle de sandale et même représentation sexuelle.

La croix de Ankh est au centre de nombreuses controverses. Toutefois, ce qui est certain, c’est qu’elle tenait une place importante dans l’ancienne religion égyptienne. Elle est retrouvée sur de nombreux monuments et de nombreuses ruines d’antan. Généralement, on la retrouve aux mains d’une divinité lors de certains rites funéraires. Pourtant la croix d’Ankh serait aussi associée au Nil et à la fertilité.

Que signifie la croix de Ankh  - rastafarishop.fr

Que signifie la croix de Ankh ?

Autrefois comme aujourd’hui, la croix d’Ankh est encore un symbole très présent. Bien qu’il ne soit plus tellement utilisé en Égypte, il a été adopté par d’autres religions et a même contribué à leur naissance. C’est notamment le cas du rastafarisme.

Pour les Égyptiens
La croix de Ankh était considérée par les Égyptiens de l’Antiquité comme un symbole de vie et de fertilité. Selon leur croyance, elle représenterait l’union d’Osiris et d’Isis et serait à l’origine de l’irrigation annuelle du Nil. Cette faculté lui a d’ailleurs valu le nom de « clé du Nil » et la rendait indispensable aux yeux des anciens Égyptiens. De nombreux dieux sont également associés à la croix de Ankh tel que Hathor, Anubis, Sobek ou Tefnout. C’est aussi le cas de Maat, la déesse de la vérité. On les retrouve souvent avec un sceptre dans une main et le Ankh dans une autre.

A une certaine époque, les Égyptiens croyaient que leur passage sur la terre n’était que le début d’une vie éternelle. Dans cette optique, le Ankh représenterait à la fois la vie après la mort et cette vie éphémère. Ainsi, les morts que l’on appelle anchos pourront être rappelés du monde souterrain en étant préservés dans leur sarcophage appelé neb-ankh. Au moment de son décès, le pharaon est aussi représenté avec les dieux, ces derniers lui offrant une croix de Ankh. Cela était dû au fait que le souverain était considéré comme une divinité sur terre et qu’il n’a fait que rejoindre les siens après sa mort.
En raison du caractère limité des différents symboles de l’Égypte antique pour s’exprimer, certains égyptologues et linguistes associent le Ankh à d’autres significations telles que bouquet de fleurs, miroir et même renaissance. Toutefois, toutes ces traductions ramènent plus ou moins au sens qu’on lui donne, à savoir la vie.

La Croix d’Ankh Pour les rastas
La croix de Ankh fait partie des symboles rastas et y tient une place très importante. Cet attachement est étroitement lié à l’histoire de la naissance du mouvement ainsi qu’à quelques récits bibliques. Avant tout, il faut savoir que les rastas se considèrent comme un peuple opprimé qui a su briser ses chaînes. En se référant à l’histoire, force est de constater que c’est aussi le cas de nombreux esclaves noirs qui ont sévi dans les chantiers d’Égypte. En adoptant la croix de Ankh, les rastas considèrent ses gens comme leurs frères et partagent leur désir de liberté.

Toujours pour en revenir à l’Égypte, le pays abritait autrefois une population majoritairement noire. Ces derniers occupaient un territoire du nom de Kemet et possédaient des liens de parenté avec les nations voisines, notamment la Nubie et le Soudan. Ce n’est que plus tard que les Grecs ont décidé de rebaptiser cette contrée Égypte. Par ailleurs, l’Égypte des pharaons entretenait aussi d’étroites relations avec le roi Salomon et la religion judaïque. Il ne faut pas oublier que les rastas se considèrent comme des descendants directs du célèbre monarque. Il n’est donc pas étonnant qu’ils s’approprient certains symboles de cette époque.

Pour les chrétiens
Bien que plus discrète, la croix de Ankh est aussi présente dans le christianisme. Les chrétiens coptes, qui sont les premiers chrétiens d’Égypte, utilisaient une croix appelée « Crux Ansata ». Celle-ci est très similaire à la croix de Ankh. Au fil des années, elle a aussi été associée à la Vierge Marie.

La croix de Ankh pouvait aussi se présenter sous diverses couleurs qui étaient chacune associées à un univers différent :

– Le bleu représente les divinités et les cieux
– Le doré ou le jaune représente le Sud
– Le vert représente le Nil et le Nord
– L’argent brillant est synonyme de la vie sur terre
– L’argent oxydé est relié à l’Ouest et au monde des morts

 

Que signifie la croix de Ankh  - rastafarishop.fr (1)

 

Quels sont les pouvoirs associés à la croix de Ankh ?
La croix de Ankh est associée à de nombreuses croyances mystiques. Elle possèderait certains pouvoirs qui auraient contribué à la prospérité de l’Ancien Égypte et de tous ceux qui l’ont utilisé.

La croix de Ankh : le signe de la Vie
Si la croix de Ankh est plus communément appelée « croix de vie », c’est grâce au mythe qui l’entoure et aux pouvoirs que les Égyptiens de l’antiquité lui confèrent. Trois divinités égyptiennes sont impliquées dans cette légende : Isis, Osiris et Seth. Seth jalousait le bonheur de Osiris et de sa femme. Pour se venger, il tua ce dernier et le coupa en 14 morceaux qu’il dissémina à travers l’Égypte. Isis, pour ramener son époux, entreprit une quête sur son navire mystique pour rassembler ses morceaux. Elle en trouva 13. Malheureusement, le 14e, qui s’avérait être le pénis d’Osiris, avait été avalé par un poisson. Dans un élan de désespoir, Isis décida de façonner la partie manquante dans de l’argile et assembla le tout pour redonner vie à son mari. Osiris revint effectivement d’entre les morts, parfaitement entiers.

À la suite de cet épisode, Osiris et Isis eurent un fils appelé Horus. Il fut d’ailleurs celui qui réussit à vaincre Seth alors que ce dernier tentait d’éradiquer l’espèce humaine. Depuis, la croix de Ankh est étroitement liée à cette union. L’Anse ou la boucle représenterait les organes reproducteurs féminins ou le Ventre tandis que la partie allongée représenterait les organes masculins, notamment le Pénis. De leur union naît la vie, d’où l’association de la croix de Ankh au pouvoir des divinités à insuffler et maintenir le souffle de vie. Certains Égyptiens allaient même jusqu’à dire que c’était le symbole de l’immortalité. En effet, la puissance de la croix de Ankh est tel que son énergie vitale pouvait être absorbée par toutes les personnes qui s’en approchaient.

Une croix porte-bonheur
Comme elle est étroitement associée aux dieux, la croix de Ankh est considérée comme un talisman aux nombreux pouvoirs. Dans un premier temps, le Ankh était utilisé par les Égyptiens de l’antiquité comme un porte-bonheur et comme un rempart contre les forces obscures.

Elle était présente partout : aux portes des temples, des foyers, des tombes des monuments et même sur les habits des hauts dignitaires. Certains objets de cette époque étaient même façonnés en forme de Ankh tels que les miroirs, les sistrums (instrument de musique) et les cuillères. La croix de Ankh était même accrochée à proximité des miroirs. Ainsi, ceux qui regardaient leur reflet pouvaient distinguer la lumière sacrée qui sommeillait en eux.
Plus tard, à partir du 19e et du 20e siècle, les amateurs d’ésotérismes et de connaissances secrètes l’ont associé à la santé, à la prospérité, à la bonne fortune et à une protection contre la défaite, la chute et l’anéantissement total.

Croix de Ankh - Une croix porte-bonheur  - rastafarishop.fr

La clé du Savoir
D’un point de vue spirituel, la croix de Ankh représente la vie éternelle et la clé vers le monde des morts. En se voyant offrir cette clé par les dieux, les défunts découvraient une nouvelle vie dans un Nouveau Monde. En soi, c’était la finalité qu’attendaient tous les Égyptiens de l’antiquité.
D’un autre côté, la croix de Ankh est le symbole de toutes les connaissances et de tous les savoirs. Elle est considérée comme la solution de tous les mystères liés à la vie et à la mort, d’où sa présence sur les gravures funéraires. Généralement, elle est visible dans la main d’une divinité. Parfois, on la retrouve dans leurs deux mains lorsque ceux-ci sont croisés sur leur poitrine. C’est aussi le symbole que le pharaon utilise pour asseoir sa souveraineté et pour montrer son lien puissant avec les dieux, dont il serait le représentant sur terre.

Pourquoi la croix de Ankh est-elle devenue un symbole rasta ?
Les anciennes traditions égyptiennes et africaines influent beaucoup sur les croyances et les doctrines du rastafarisme. Pour plusieurs raisons, les rastas se sentent proches de ce peuple et de leurs coutumes.

Le retour aux sources : un désir partagé
De nombreux esclaves noirs ont dû faire face à des conditions de vie horribles durant la période coloniale. Pour se maintenir, ils ont nourri l’espoir de pouvoir retourner un jour sur leur contrée natale : l’Afrique. C’est d’ailleurs l’essence même du mouvement rastafari. Pour ceux qui n’avaient ni les moyens ni la force de retourner en Afrique, le retour aux sources avait un sens plus large : celui de retourner auprès du Créateur. Pour les rastas, cet endroit sacré est appelé Zion. Ce fut également le cas des esclaves noirs contraints au travail forcé en Égypte. Bien que ces derniers aient lutté pour voyager vers la Terre promise, d’autres se sont résignés pour rejoindre un monde meilleur.

Le rastafarisme a aussi été influencé par l’Obeah, un mouvement qui prône le respect des valeurs et des traditions africaines. Plusieurs de ces adeptes portent des coiffes semblables à celles visibles sur les fresques pharaoniques de l’Ancien Égypte. Ces dernières sont d’ailleurs comparées aux dreadlocks, la coiffure traditionnelle des rastas. Par conséquent, tout comme la croix d’Ankh était une relique spirituelle de l’Égypte antique, elle est devenue un grand symbole pour le rastafarisme.

La croix de Ankh : quels liens avec la prophétie de Marcus Garvey ?
Pour ceux qui ne le savent pas, Marcus Garvey est l’un des fondateurs du rastafarisme. Orateur et journaliste de renom, il avait annoncé la venue d’un roi qui sauverait tous les noirs coincés dans les pays colonisés. En réponse à sa prophétie, Hailé Sélassié Ier est couronné empereur d’Éthiopie. En ces temps, ce pays était le seul d’Afrique à avoir résisté à l’invasion blanche. Depuis, Marcus Garvey est considéré comme le père du mouvement rastafari et le principal instigateur de la lutte contre l’oppression et la discrimination des noirs.

Lors de son discours mondialement connu, Marcus Garvey avait évoqué la Sainte Trinité chrétienne pour la comparer à celle égyptienne, à savoir Osiris, Isis et Horus. Il a également comparé le Dieu unique Yahvé à la divinité égyptienne Amon. Son objectif était de créer un nouveau courant de pensée où le Dieu d’Isaac et d’Osiris serait des parties d’un Dieu unique. Ses paroles ont eu pour effet d’inclure les anciennes croyances égyptiennes aux doctrines du rastafarisme. C’est ainsi que la croix de Ankh est devenue un symbole rasta. Par ailleurs, elle a été choisie parmi plusieurs figures de l’Égypte antique pour une raison : son affiliation à la Vie éternelle.

La croix de Ankh quels liens avec la prophétie de Marcus Garvey  - rastafarishop.fr

La croix de Ankh aujourd’hui
Aujourd’hui, l’Ankh est devenu une décoration à la mode. On le retrouve autant imprimé sur des habits qu’en guise de tatouage. C’est surtout dans les années 60 et 70 qu’il a été utilisé comme signe de lutte contre l’oppression et l’impérialisme blanc. Même à l’époque moderne, la croix de Ankh n’a rien perdu de sa popularité mystique. Elle est encore très utilisée dans l’ésotérisme occidental de Thelma ainsi que durant les cultes vampiriques.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le coupon